L'Agenda 21 de la ville d'Olivet

Contribution de François KERLAN

Le développement durable est davantage un état d’esprit, une préoccupation permanente qui doit sous-tendre toutes les actions (petites et grandes) des élus (et des citoyens) que des décisions spectaculaires d’investissements lourds. En particulier cet « état d’esprit » doit présider à l’élaboration (ou les modifications) du PLU qui constitue l’outil majeur dont dispose la municipalité pour organiser l’avenir:

Ex: Maîtiser l’urbanistion et l’orienter pour minimiser les dépenses d’énergie (tant pour la collectivité que pour les citoyens) et les atteintes à l’environnement par exemple en évitant le « mitage » de l’espace générateur d’investissements lourds (voirie, réseaux d’eau, d’assainissement, d’électricité, de téléphone et internet, de gaz…etc) et des coûts de fonctionnement élevés ((transpots,éclairage, collecte OM ….etc).

Autre Ex: Le PLU permet aussi de favoriser, grâce à des dispositions particulières introduites dans son réglement(dans certaines zones à urbaniser), un habitat répondant aux exigences du développement durable (certaines communes du Loiret l’ont fait).

Mais cet « état d’esprit » doit être également présent en permanence pour saisir toutes les opportunités qu’offrira inévitablemet le remplacement d’équipements publics à mesure qu’ils deviendront obsolètes(EX Remplacement de tronçons d’éclairage public en prévoyant bien sûr d’équiper avec les lampes les plus performantes du moment, éventuellement examiner la possibilité d’intégrer des cellules photos voltaïques, ainsi que donner la possibilité d’éteindre 1 lampadaire sur 2 au milieu de la nuit).

Les actions en faveur de l’environnement et du développement durable s’inscrivent dans une oeuvre de longue haleine. De ce fait la motivation a besion d’être entretenue et soutenue (car les résultats ne sont pas toujours « visibles » immédiatement). Cela suppose un « jalonnement » du chemin à parcourir par des indicateurs pertinents dont il sera possible de suivre l’évolution.

PS: Parmi les suggestions qui seront émises certaines sont sans doute d’ores et déjà adoptées par la municipalité sans que le citoyen le sache. Il serait utile que cela soit mentionné le cas échéant dans le document final

  • Facebook
  • del.icio.us
  • Google Bookmarks
  • MySpace
  • Netvibes
  • Technorati
  • PDF
postÉ le 29 janvier 2010
CatÉgorie(s) : Toutes vos contributions
Commentaire(s) : 5 Commentaires.

5 réponses à “Contribution de François KERLAN”

  1. PALIS a dit :

    Bonjour

    La démarche agenda 21, démarche concrète de mise en application des principes du developpement durable, basée sur le tryptique « environnement-social-économie » est une démarche prospective intéressante mais qui nécessite de mettre en place les outils opérationnels à sa suite, ex: convention des maires (3×20), plan climat, démarche citergie, etc…

    Je pense que la Commune n’a pas à rougir des intitiatives en faveur de l’environnement qu’elle a mis en place, en effet peu de Communes de taille similaire en region centre peut s’enorgeuillir des actions mis en oeuvre par Olivet: km piste cyclable/habitant, service « énergie », agenda 21, plan de rénovation des bâtiments publics, chaufferie bois, solaire camping, piscine HQE et THPE (même si cette dernière va engendrer des dépenses énergétique en plus!, toutefois celles-ci devraient être modérée pour ce type d’équipement), etc…

    Toutefois je suggérerais que la Commune s’engage dans les démarches précédemment citées, elles devraient se rapprocher de l’ADEME et de la Région qui pourraient être intéressées à soutenir un accompagnement à la mise en place de telles démarches et pourquoi pas une récompense de type ville fleurie 4 fleurs, la démarche CITERGIE de l’ADEME propose une telle labellisation, allez-y!: je vous invite aussi à mettre le lien suivant sur le blog de la region centre

    William Palis

  2. BIFFE Arnaud a dit :

    Et pourquoi pas le label :villes et villages étoilées ?

    Et oui préservons le ciel !

    Attention, éclairage performant c’est pas d’éclairer plus, préservons les habitants de la lumiéres intrusives … et préservons la faune et la flore

    En plus, ca fait pas de mal aux portes monnaies

  3. regis reguigne a dit :

    François Kerlan évoque , pour la meilleure compréhension d’ un développement durable Olivetain , tout le rôle que pourra jouer une bonne application du PLU ( Plan Local de l’ Uurbanisme ° . C’ est dans ce sens que la Ville d’ Olivet a voulu aller dès la publication du PADD ( Projet d’ Aménagement et de Développement Durable ) , document préalable au PLU et figurant comme base incontournable dans celui- ci , à savoir qu ‘ il s’ agit là de la philosophie globale du PLU .Celui – ci comporte d’ autres documents fondamentaux tels que les règlements locaux sanitaire ou celui sur la publicité et ,à terme que l’ on espère proche, la mise en conformité du PLU avec le SAGE de la rivière le Loiret publié par arrêté préfectoral . Donc , par exemple, la volonté d’ économiser les espaces naturels , en cultures ou forestiers , sans omettre la protection des alentours du Loiret , notamment grâce à la ZPPAUP ( zone de protection du patrimoine architectural et urbain ) , tout cela fait qu’ une bonne moitié de la commune doit rester épargnée de l’ urbanisation avec tous les surcoûts que cela engendre . A l’ inverse , ainsi que le dit si bien François Kerlan ( et il n’ est pas le seul à le dire ), le développement urbain est appelé à se rassembler dans les secteurs centraux de la commune ( à l’ exception du Val pour raison d’ inondabilité ) . Ainsi , l’ espace contenu à l’ intérieur du boulevard Victor Hugo et de son prolongement doit- il accueillir préférentiellement une certaine densification associée à tous les critères d’ agrément de la vie quotidienne et d’ éco-construction ; en évitant tout gaspillage d’ espace notamment en ne reproduisant plus la formule, dépassée, de lotissements  » à la papa « . Un centre – ville s’ appuie sur la notion, refondée de nos jours, d’ une ville durable , à l’ opposé de la ville- dortoir formée d’ un assemblage improbable de lotissements repliés sur eux- même .C’ est tout cela que l’ on trouve , pour qui veut bien le lire ou le relire, dans notre PLU . N’ ai- je pas été au coeur du sujet , adjoint au développement urbain de 2001 à 2008 ? (le PLU est officiel depuis le 23 mars 2007 ) . Amicalement à tous les acteurs de l’ agenda 21 d’ OLIVET . Régis Réguigne .

  4. KERGALL François a dit :

    Le développement durable est d’abord un état d’esprit, certes. Mais il faut aussitôt passer aux initiatives concrêtes. La ville nous en donne des exemples depuis pas mal de temps. Nos comportements individuels doivent suivre: comportement routier (choix de véhicules les moins gourmands possibles, style de conduite)niveau sonore des films, choix de produits économes en emballage. Et Ce ne sont que des exemples de choix dans la vie quotidienne

  5. UGG Boots a dit :

    Le Blog Agenda 21 Olivet s’internationalise

    « This article was very useful for a paper I am writing for my thesis.

    Thanks

    Bernice Franklin »