L'Agenda 21 de la ville d'Olivet

Contribution de Régis REGUIGNE : l’eau

Elaborer un Agenda 21 local c’ est agir utilement pour un véritable Développement Durable . Il y a des éléments basiques pour assurer le développement durable de toute collectivité humaine : c’ est le cas pour la pérennité de l’ alimentation en eau potable . Notre Agenda 21 doit impérativement comporter un volet d’ actions destinées à assurer notre sécurité sur ce point vital .
Pourtant , l’ action , si besoin était , ne devrait-elle pas commencer sans attendre ?
La Ville d’ Olivet est alimentée en eau potable à partir de 2 captages : les Epinettes ( rue de la fougère , en direction du Donjon ) et  » l’ allée sablée ( plus au sud , près du bois de maison blanche ) . Ces 2 captages sont dotés d’ un arrêté préfectoral de 1998 instituant des périmètres de protection : immédiat ; rapproché ; éloigné . Des clauses précises pour assurer cette protection figurent dans l’ arrêté qui s’ appuie sur le rapport de l’ hydrogéologue qui fut chargé de l’ experise des forages . Or , aujourd’hui , au vu et au su de tous ceux qui se rendent au Donjon , soit un nombre très conséquent d’ Olivetains ; à la limite la plus proche du périmètre immédiat de protection du captage des Epinettes , en périmètre rapproché , l’ arrêté préfectoral interdit toute construction d’ habitation , de plus, il interdit aussi toute infiltration d’ eaux usées dans le sol ! Quid des 2 habitations récentes ( 2008-2009 ) bâties sans autorisation car interdites : une maison en structure bois et un ex mobil- home devenu  » immobile- home « ; quid des rejets d’ eaux usées infiltrées sur place car le tout à l’ égout n’ existe pas là . La ressource en eau potable des 20 000 Olivetains est directement menacée .  » Mais , que fait la police ?  » dit l’ expression populaire . Selon les pouvoirs de police en vigueur , il est parfaitement possible de faire intervenir le SPANC ( Service Public de l’ Assainissement Non Collectif ); nombreux sont les Olivetains qui le connaissent car leurs installations sanitaires de rejets ont été contrôlées par la SAUR en charge du SPANC à Olivet qui fut la première commune visitée par ce service délégué sur place par l’ Agllo qui est en charge de ce SPANC . Sauf erreur les installations illicites citées plus haut n’ ont pas été visitées , sinon le « pot aux roses » aurait été doublement découvert : réseau d’ infiltration non conforme aux normes en vigueur et , surtout , existence de ce réseau en zone où c’ est interdit .
Voila matière à réflexion et à action ,sachant que la visite du SPANC est obligatoire pour toute installation non raccordée au tout à l’ égout . Oui , la protection active de notre ressource en eau potable doit être l’ une des actions prioritaires retenues dans notre Agenda 21 ; c’ est bien aux Olivetains de s’ en soucier. Qu’ en pensez- vous ?
Régis Réguigne , buveur d’ eau du robinet , comme nous tous , mais qui garde un douloureux souvenir de l’ épidémie d’ hépatite A de fin 1966,   consécutive à l’ infiltration d’ eaux usées dans le réseau Olivetain d’ eau potable .

  • Facebook
  • del.icio.us
  • Google Bookmarks
  • MySpace
  • Netvibes
  • Technorati
  • PDF